L’Amour en Héritage // Legacy of Love

J’ai vraiment gagné le gros-lot de la loterie héréditaire, en ce qui a trait à mon métier. Papa entrepreneur, Maman qui m’a appris toute la base de la coupe et la couture, puis les secrets du meilleur ajustement (une pro!)… Ajouter à ça 2 Grands-Mamans fantastiques couturières et maîtres patronnistes! La pomme n’est pas tombée bien loin de l’arbre, comme on dit. Ces deux Grands-Mamans, je l’ai ai côtoyées longtemps. Et si elles ne sont plus avec nous aujourd’hui, j’en garde des souvenirs vivants dans mes goûts et mes aptitudes.

Du côté de ma mère, Germaine Comeau m’a donné son côté bling-bling-&-j’aime-quand-ça-match… Elle a donné BEAUCOUP à sa progéniture, entre autre la bravoure d’en faire toujours un peu plus pour la coquetterie; vaut mieux être trop chic que pas assez, non? En tous les cas, moi j’y crois.

Puis du côté paternel, il y a Rosa Landry, avec nom si doux et tendre qui dépeint mal la force et la poigne de fer de ce petit bout de femme souriant. Elle a cousu jusqu’à la fin de sa vie, avec son grand professionnalisme et sa passion pour le bien fait, le bon, le sobre. J’ai hérité de son dé à coudre – grand honneur, émouvant – et l’utilise comme amulette de bonne chance.

J’imagine que Germaine tricotait aussi. Mais Rosa, bien je l’ai vu tricoter vite et parfaitement tant de fois. « Tu serais bonne dans le tricot! », qu’elle m’avait lancé en me voyant coudre un ourlet à la main quand j’étais ado… Puis oui, il y a quelques années, je me suis achetée « Knitting for Dummies » et j’ai appris la technique en bonne autodidacte. Je ne serai jamais spécialiste. Mais j’avoue aimer ça assez pour intégrer un peu de tricot-main dans la prochaine Collection d’Automne – pour le look hyper intéressant, et pour le plaisir des souvenirs.

C’est pas mal fou de jouer dans les balles de laine dodues quand il fait 30o C dehors, j’avoue! Mais je pense à mes Grands-Mamans, et le travail est plus facile, pour vrai. C’est ça l’amour.

IMG_7643

I have really won the jackpot, heredity wise, with this profession of mine.  Dad is an entrepreneur, Mom has taught me all the cutting and sewing basics, as well as the best fitting secrets (she’s a pro!)… Add to the mix 2 Grand-Mothers who were fantastic seamstresses and master pattern makers! The apple did fall down from the tree, as the saying goes. I’ve had the chance to rub shoulders with them a long time. And if they are no longer with us, I keep their memory alive in my tastes and aptitudes.

On my Mother’s side, Germaine Comeau gave me her bling-bling-&-matchy-matchy side… She gave A LOT to her family, among other things, the bravery of always make an effort with your looks; better to be overdressed than underdressed, right? I really do believe in this.

On the paternal side, there is Rosa Landry, with a soft and tender name not worthy of the strength and iron fist this smiling little woman had. She did sew until the end of her life, with great professionalism and a passion for the well made, the good and the sober. I inherited her sewing thimble – great honor, so moving – and use it as a good luck talisman.

I imagine that Germaine did knit also. But Rosa, I’ve watched her knitting fast and perfect so many times. “You would be good at knitting!”, she told me once while seeing me hand sewing a pants hem when I was a teenager… So yes, a few years ago, I bought “Knitting for Dummies” and learned the technique for myself. I will never be a specialist. But I admit loving it enough to integrate so home-made knitting in my next Fall Collection – for the über interesting look, and for the pleasure of remembering.

It’s quite crazy to play with big wool balls when it’s 30o C (86oF) outside, I admit! But I think of my Grand-Mas, and it makes the work easier, for real. And that is love.

Made To Measure : the last steps

You must all be curious to see what came out of the custom made tuxedo the Beautiful Yaël ordered from my atelier… last post

I must say I’m sorry for this post being so late. In fact, I could blame my made-to-measure services, but I won’t. It’s a wonderful problem to have really, being too busy with contracts when the change of seasons come! Time for writing suffers though…

That being said, here’s the follow up to this adventure, with all the details that will help you better understand what happens when you order a custom made piece.

TuxedoMontage1

After the first informative meeting, the bulk of the job starts for the designer with pattern making and sewing of the fitting muslin. Often crafted in unbleached cotton toile, this muslin makes fitting a complete stress free endeavour, since we don’t use the real fabric. The use of a muslin at this point is not obligatory though… When the piece is simple, or with a loose fit, cutting directly in the final fabric is quite alright.

Once the muslin is ready, we make and appointment with the client for fitting. I can then show her the fabric I found and the crystal button I had in inventory – superb! We pin, discuss (again and always) about taste and needs, and I take many notes. Don’t be surprised if I make you move: sitting down, moving the arms, walking… It’s important to assess the comfort of every item. I recommend you wear the same underwear, hose or socks and shoes you plan to wear with the ensemble. There’s nothing worst than realizing your bust line has changed or that your hem is too short with your high heels… So be prepared!

NEVER hesitate to ask question or to voice your opinion on what bothers you. There is no taboo subject or shyness to be had, because we are working for YOU in the end. There is always a way to change things and redraw details. It’s now or never – come delivery time, it will be too late. Furthermore, understand that changes in design can affect prices if it means more work. For this specific contract, Yaël had concerns about the sleeve design, so we made changes: long sleeves became 3/4, with sequined cuffs. She was more at ease with her arms free and the added bling was more interesting. Perfect.

In the case of evening wear, wedding gowns and other complex contracts, a second fitting might be needed. These fitting appointment are never long – 15 to 40 minutes.

Then it’s time for the final work in the atelier. We make changes to the pattern, and cut the final fabric pieces. The seamstress can now sew the garment right up to the final touches.

When all is done, the item can be delivered. An appointment is made so the client can pick it up. We make sure all is perfect, I give last minute advices on how to care for the new item. It is at this last meeting that the balance due is paid (generally 50%) – always verify the accepted modality, because they obviously change from one company to the next.

FITTING and DELIVERY steps summary :

  • fitting appointment to try on muslin or garment
  • fitting on client and discussion about needs, comfort and changes (if needed)
  • always wear proper underwear and shoes
  • second fitting appointment (only if needed)
  • delivery appointment : last verification and payment of balance (generally 50%)

You now go home with a unique piece of clothing that fits you like a glove. Maybe a personal creation of yours? That would be smashing, no? Or at last possessing the coat of your dreams… The dress that hides what you want while most importantly show off your best assets… Something classic? Eccentric? A costume for an unforgettable ball?

EVERYTHING IS POSSIBLE!

Make an appointment or drop me a line, we will talk about it.

Couture Sur Mesure – les dernières étapes

Vous êtes sûrement curieuses (et curieux) de voir le fruit du travail pour le contrat de tuxedo de la Belle Yaël… billet précédent

Je suis désolée du retard de ce billet. En fait, je pourrais blâmer le surplus de travail en sur-mesure, mais je ne le ferai pas. Un des beaux problèmes auxquels font face les designers-entrepreneurs : quand les saisons changent, les commandes abondent! Et le temps manque parfois pour l’écriture…

Cela dit, voici la suite de l’aventure et les détails croustillants qui vous permettront de mieux connaître ce qui se passe lors d’un contrat de vêtement fait exprès pour soi.

TuxedoMontage1

Après la première rencontre d’information, le gros du travail commence pour la designer avec l’élaboration du patron et la confection d’une toile d’essayage. Souvent faite dans de la toile de coton écru, la toile d’essayage nous permet de faire un ajustement vraiment précis et de modifier sans stress d’abîmer ou de manquer du tissu original. Cela sauve surtout des maux de têtes. Mais les toiles d’essayages ne sont pas obligatoires… Quand le vêtement est simple ou n’est pas hyper ajusté, on peut généralement sauter cette étape.

Une fois la toile cousue, je prends rendez-vous avec la cliente pour l’essayage. Je peux enfin lui montrer les tissus trouvés et le bouton de cristal que j’avais en inventaire – absolument superbe! On épingle, on discute (encore et toujours) des goûts et besoins, puis on prend plein de notes. Ne vous surprenez pas si on vous fait bouger un peu : s’assoir, bouger les bras, marcher… C’est important de bien vérifier le niveau de confort de chaque pièce. Je vous recommande de porter le même genre de sous-vêtements, de bas et de chaussures que vous songez porter avec l’ensemble. Il n’y a rien de pire que de se rendre compte que la forme du buste a changé ou que l’ourlet n’est pas de la bonne hauteur avec vos talons hauts… Alors soyez prêtes!

N’hésitez JAMAIS à poser des questions et à donner votre avis sur ce qui vous dérange. Il n’y a pas de sujet tabou ou de gêne à y avoir, car c’est pour VOUS que nous travaillons. Il y a toujours moyen de changer des choses, de revoir des détails. C’est le temps ou jamais – à la livraison, il sera trop tard. Comprenez également que si les détails augmentent le temps de travail (exemple: on ajoute des poches), le prix final pourra changer. Pour le contrat qui nous intéresse, Yaël m’a en effet fait changé quelque chose d’important: on passe de manches longues à 3/4, avec un revers de paillettes. Elle se sentait plus à l’aise les avants-bras dégagés et le nouveau revers brille beaucoup plus que le modèle précédent. Parfait.

Dans le cas des vêtements de soirée, de mariée ou quand la complexité le demande, on aura un deuxième essayage. Ces rendez-vous d’essayage ne sont jamais longs – 15 à 40 minutes.

Ensuite vient le travail en atelier pour terminer le tout. Retour sur le patron d’abord, puis coupe dans les tissus finaux ensuite. La couturière peut maintenant coudre le vêtement et faire la finition.

On prend un dernier rendez-vous pour la livraison de l’item. On vérifie que tout soit parfait, et je donne mes derniers conseils d’entretien du vêtement. C’est à cette dernière étape que le solde de la facture doit être payé (généralement 50%) – toujours vérifier les modes de paiement acceptés par votre couturière ou designer, les modalités changent bien entendu d’une personne à l’autre.

Résumé des étapes ESSAYAGE ET LIVRAISON :

  • RDV d’essayage de la toile ou du vêtement
  • ajustements et discussion sur vos besoins, le confort et les changements à faire
  • toujours porter les bons sous-vêtements et chaussures
  • deuxième RDV d’essayage (au besoin seulement)
  • RDV livraison : vérification et paiement du solde de la facture (généralement 50%)

Vous retournez chez-vous avec un vêtement unique qui vous va comme un gant. Peut-être une création de votre propre cru? Ça serait génial, non? Ou encore pouvoir enfin avoir le manteau de vos rêves… La robe qui cache ce qu’il faut mais surtout montre tous vos meilleurs atouts… Des trucs classiques? Excentriques? Un costume pour un bal inoubliable?

TOUT EST POSSIBLE!

Prenez rendez-vous ou écrivez-moi, on va en jaser.

Collection Launch Fall-Winter 2014-15

MontageCollectionFall2014-ENGLISH

We are all unique and beautiful, all of us.

This season, the Sonia Lévesque Design client digs inside herself to unveil her deepest fashion desires…  She mixes it all with style, her style!

With befitting cuts and rich surprising colours, your wardrobe will propel you towards unlimited horizons.  What women want…

collection presentation here

shop online here

====

PHOTOGRAPHY :  Karyne Bond  –  www.karynebond.com

MAKEUP & HAIR :  Laury-Anne M.  –  page Facebook

MODEL :  Fannie Gaudette  –  page Facebook

Lancement Collection Automne-Hiver 2014-15

MontageCollectionFall2014

Nous sommes uniques et belles, toutes.

Cette saison, la cliente de Sonia Lévesque Design va chercher au fond d’elle ses propres désirs de mode…  Elle agence et mélange le tout avec style, son style!

Avec des coupes seyantes et des couleurs riches surprenantes, votre garde-robe vous propulse vers des horizons sans limite.  Ce que femme veut…

présentation de la collection ici

magasinez en ligne ici

====

PHOTOGRAPHIE :  Karyne Bond  –  www.karynebond.com

MAQUILLAGE & COIFFURE :  Laury-Anne M.  –  page Facebook

MANNEQUIN :  Fannie Gaudette  –  page Facebook

1 an, ça se fête avec Loulou! // 1 year, let’s party with Loulou!

IMG_4221                     IMG_4227

Souffler 1 bougie sur le gâteau d’anniversaire de Sonia Lévesque Design… C’est pas mal trippant. Se retourner et continuer à travailler plutôt que de lever mon verre? Normal, et pas mal trippant aussi, oh que oui!

Puis quel beau cadeau de recevoir mon magazine Loulou par la poste et d’y voir notre veston BRITANNIA, porté par la super blogueuse Danisha Popote dans sa nouvelle chronique Mode Plus! Procurez-vous le Loulou d’octobre 2014, disponible en kiosque dès maintenant pour fêter avec nous…

Et pour continuer le party, je vous offre un avant-goût de la Collection Automne-Hiver 2014-2015 avec de toutes nouvelles pièces disponibles dans notre boutique en ligne dans les tailles 0X à 5X.

Il n’y a pas que les feuilles qui se font belles à l’automne, la brise fraîche amène aussi du neuf dans vos garde-robes. Un premier jet chaleureux en bourgogne, rouge, moutarde et tartan, mettant en vedette l’impression serpent, de doux jerseys fins et nos modèles favoris en tartan…  La suite de la Collection très bientôt!

Pssst!… Faites aussi un tour sur le blog de Danisha, où sa passion pour la beauté, le nail art et la mode vous charmera autant que son petit accent.

FlirtDos-fall2014-WebPreviewSouplesse-fall2014-previewWEBArtyDevant-fall2014-WebPreviewVestonBritanniaMontageFall2014SerpentineSide-fall2014-PreviewWEB

To blow 1 candle on Sonia Lévesque Design birthday cake… It’s pretty awesome. Turning around and continuing working instead of making a toast? Normal, and also pretty awesome, believe me!

And what a great gift to receive my Loulou magazine by mail and peering in to see our BRITANNIA jacket, worn by super blogger Danisha Popote in her new Plus Fashion column!  Go and grab the October 2014 issue of Loulou magazine, already available in stores and party with us…

In this spirit of celebration, we give you a preview of the Fall-Winter 2014-2015 Collection, with new pieces available in our online boutique all in sizes 0X to 5X.

Not only the leaves are making themselves beautiful for fall, the cold breeze also brings new choices for your wardrobe. A first draft channeling warmth in burgundy, red, mustard and plaid, featuring snake print, soft fine jerseys and our favorite tartan pieces… More from this Collection coming soon!

Pssst!… Go take a look at Danisha’s blog, where her passion for beauty, nail art and fashion will charm you as much as her cute accent.

Dans 3 jours, on est Bien Dans Sa Peau // In 3 days, we Love The Skin We’re In

On admire toujours les gens qui sont bien dans leur peau.  Et même quand notre estime de soi est bien portante, on a toutes et tous besoin d’un petit remontant parfois…  Que cela vienne des bons mots d’une amie, du reflet flatteur du mirroir (et notre ouverture pour le voir!) ou encore d’une inspiration venant des médias; la valorisation des femmes rondes, dont les corps sont tous différents, est si rare.

Je vous fais une confidence bien personnelle, 3 choses m’ont particulièrement aidée à maintenir (ou à redécouvrir) la confiance en ma beauté personnelle.

  1. Ma mère, qui a réussit à me convaincre que j’étais la plus belle étant enfant. En me donnant aussi les outils pour bien connaître ce qui m’avantage le plus.  Je dis merci.
  2. Les premiers défilés de mode en taille plus visionnés sur le web. Magasins Lane Bryant au États-Unis, années 93-94. Ça a été comme un électrochoc-fashion! (juste dommage que les collections ne soient plus aussi cool…)
  3. La première fois que j’ai assisté à un spectacle burlesque. Des femmes aux corps tous différents, si enjouées, fortes, belles et sans complexe…  Extrèmement inspirant, émouvant même.

C’est dans cet esprit que je vous invite à réveiller votre estime de soi, et à débuter le printemps sur une note positive en assistant à la soirée LOVE THE SKIN YOU’RE IN, durant laquelle vous pourrez voir défiler une partie de ma Collection Printemps-Été en grande primeur!

La soirée débute à 19h00 Samedi le 26 avril (ce weekend).  Vous y verrez plusieurs artistes ainsi que de la mode pour tous les goûts.  Une grande soirée pour une bonne cause en plus; les profits du spectacle seront versés à l’ANEB Québec, une organisation remarquable qui offre des ressources et support aux personnes souffrant de troubles alimentaires.

J’offrirai également sur place des coupons-rabais pour mes produits et services.  J’ai hâte de vous y rencontrer, on se promet une soirée magique pour être Bien Dans Sa Peau.

page facebook

info et achat de billets

LoveTheSkinYouReIn_SoniaLevesqueDesign

We always admire the ones who are comfortable in their skin. And even when our self esteem is well rounded, we all need a little boost once in a while…  Be it from the good words of a best friend, the flattering reflection of a mirror (when we’re open to really see it!) or even inspiration coming from the medias;  the valorisation of curvy women, who are all different, is such rare thing.

I’ll tell you a personal confidence, 3 things have particularily helped me to maintain (or rediscover) how I appreciate my own beauty.

  1. My mother, who succeeded in convincing me that I was the cutest when I was a kid.  All along, giving me the tools to know what suits my body best.  I say thank you.
  2. The first fashions shows seen online from Lane Bryant in the USA, 1993-1994. It was like a fashion electro-choc!  (just sad that the collections aren’t always that appealing…)
  3. The first time I went to see a burlesque show.  Women of all shapes, strong, beautiful and without any complex…  Extremely inspiring, moving even.

It’s in that state of mind that I invite you to wake up your self esteem, and to start this Spring on a positive note with the event LOVE THE SKIN YOU’RE IN.  You’ll be able to see some of my Spring and Summer Collection for the first time!

The night starts at 7:00 pm, Saturday April 26 (this weekend).  You will enjoy many artists and fashion for every tastes.  A great event for an important cause to boot;  all profits from the show will be donated to ANEB Québec – a remarkable organization that provides resources and support to people suffering from eating disorders.

For everyone present, I will offer rebate-coupons on my products and services.  I look forward to meeting you there, I know we’ll have a magical time and definitely Love The Skin We’re In.

facebook page

tickets and info

 

ENTREZ! Collection en construction // ENTER! Collection under way

Lorsque j’étais enseignante, les élèves adoraient entendre parler d’expériences concrètes du domaine de la mode. Les clientes aussi en fait; quoi de mieux que de satisfaire sa curiosité, connaître les dessous et les potins du métier? La mode a ce côté glamour et artistique que beaucoup de gens idéalisent.

Puisque j’ai le goût de partager mon expérience avec vous dans ce blog, je vous invite dans mon processus de création de la Collection Printemps 2014 de Sonia Lévesque Design. Durant les prochaines semaines, je vous présenterai ce parcourt en différentes étapes, bien personnelles, car chaque designer possède sa propre façon de travailler.

Étape 1 – LA RECHERCHE

Les entreprises de mode ne créent pas pour la planète entière. On doit connaître sa clientèle type : ses besoins, ses goûts, sa réalité. La cliente de Sonia Lévesque Design est une femme bien dans sa peau, qui aime se mettre en valeur. Elle aime la mode en générale, s’intéresse aux nouveautés et aime encourager la mode québécoise. Pour la saison chaude, elle préfère le confort, sans sacrifier son style unique. Les pièces qu’elle choisira sauront rehausser sa modernité, mettre en valeur ses courbes et la distinguer de la masse.

Les tendances internationales doivent aussi entrer dans la recherche créative. Il demeure important pour une ligne de produits de nager librement dans le marcher, côté style ou couleur. La cliente pourra plus facilement accessoiriser ses choix et les pièces s’intègreront plus facilement à sa garde-robe.

Parmi tous les grands courants, voici les tendances qui m’ont le plus interpelée pour cette saison. Ça donne le goût d’un peu de chaleur…

=======

When I was teaching, students loved to hear about concrete experiences from the fashion world. Clients are the same in fact; what is better than to satisfy our curiosity, learning what goes on behind the closed doors of the trade? Fashion has this glamorous and artistic side that many idealise.

Since I want to share my experience with you in this blog, I invite you into the creating process behind Sonia Lévesque Design Spring 2014 Collection. In the following weeks, I will present my journey in different steps, my very own, because each designer works in his or her own way.

Step 1 – THE RESEARCH

Fashion businesses don’t cater to the whole planet. We must know our clientele type : her needs, her tastes, her reality. Sonia Lévesque Design’s client is self assured, and loves to adorn herself. She likes fashion in general, is interested in novelty and loves to encourage Quebec’s entrepreneurs. For thé Warner session, she prefers comfort, without sacrificing her unique style. Her chosen pieces will add to her modernity, make the most of her shape and distinguish her from the masses.

International trends must also be considered in the creative process. It’s still important for a clothing line to swim freely in the market, style and colour wise. The client will then easily accessorise and the chosen pieces will easily integrate the rest of her wardrobe.

Among all the great currents, here are the trends that spoke to me this season. Can you taste the summer?

image

IRIDESCENCE & MÉTAL // IRIDESCENCE & METAL
Quoi de mieux pour flirter avec les rayons du soleil… Ou de la lune! Le glamour n’est pas réservé qu’aux saisons froides.  //
What better way to flirt with the rays of the sun… Or the moon! Glamour is not reserved to the cold seasons. (Lanvin, Haider Ackermann, Max Mara, Prabal Gurung, Altuzarra, 3.1 Phillip Lim)

 

image

NOIR & BLANC GRAPHIQUE // GRAPHIC IN BLACK & WHITE
Les années 90 sont encore reine cette année. Simple, frais, dynamique; parfait pour la femme moderne qui préfère ses classiques un peu edgy. //
The 90’s are still reigning. Simple, fresh, dynamic; perfect for the modern woman who prefers her classics on the edgy side. (Haider Ackermann, Kenzo, Helmut Lang, Victoria Beckham, Thakoon, Helmut Lang)

 

image

TRANSPARENCE // TRANSPARENCY
Filet, voile, organza… Un peu, beauoup, à la folie! La transparence est à la fois féminine et sexy. //
Mesh, voile, organza… A little, a lot, or all of it! Transparency is both feminine and sexy. (Helmut Lang, Chanel, Prabal Gurung, Fendi, Burberry Prorsum)

 

image

VESTE CARRÉE // BOXY JACKET
Une belle façon de pimenter sa garde-robe en texture ou en couleur. On reste au frais grâce à la coupe ample… On tombe en amour avec le confort. //
A beautiful way to spice up your wardrobe with texture or colour. You will stay cool thanks to the ample cut… You’ll fall in love with the comfort. (Antonio Berardi, 3.1 Phillip Lim, Alice + Olivia, McQ Alexander McQueen, Wes Gordon)

 

image

ORANGE, LE NOUVEAU NEUTRE // ORANGE, THE NEW NEUTRAL
Tellement de collections internationales ont utilisées la juteuse couleur – impossible de passer inaperçu… Plus doux en pêche, orange classique ou flash, orange brûlé ou presque rouge incendiaire; chaud chaud devant! //
So many international collections used the juicy hue – impossible to go unnoticed… Softer in peach, classic orange or flashy, burnt orange or almost incendiary red; hot hot hot! (Fendi, Fendi, Bottega Veneta, Givenchy, Chanel)

 

 

 

 

J’ai un secret pour vous // I have a secret for you

image

Toutes les femmes (et hommes!) de tailles plus s’entendent sur un sujet: il n’y a pas assez de choix en mode. Et pourtant, je connais plusieurs designers petits et grands qui ont tenté leur chance de percer cette niche… pour arrêter de produire deux saisons plus tard.

En tant que cliente, il est facile de penser que les compagnies ne nous trouvent pas assez intéressantes ou même payantes. Mais il n’en est rien!

J’ai un secret pour vous : la mode en taille plus est un domaine difficile. Pourquoi?

Ce n’est pas le manque d’imagination… Ni nos goûts différents; car nous avons les mêmes besoins que nos minces copines après tout. Le problème ne repose même pas sur les coûts de production ou des problèmes de confection. Non.
En fait, la grande difficulté repose sur l’élaboration des patrons, et la gradation des tailles.
On ne peut pas “partir” de tailles régulières et grader de la façon classique, car les proportions d’un corps dodu s’en trouvent fausses. Par exemple, un cou, un genou, des épaules ou des chevilles n’engraissent pas à la même vitesse qu’un tour de taille ou de hanches.

Aussi, la réalité de la diversité des silhouettes se trouve exacerbée! Personne ne gagne du poids exactement de la même façon. Les compagnie doivent en fait choisir un ou plusieurs types de silhouettes et offrir des vêtements qui les avantagent. Par exemple, un chemisier taille 3X qui sied bien à une femme à la taille fine en épousant ses courbes ne fera vraiment pas l’affaire pour pour une autre dont le poids est porté au ventre et à la poitrine. Ça devient un casse tête pour les gens de l’industrie qui plient bagages faute de satisfaire leur clientèle rêvée.

Les problèmes de patrons donnent aussi lieu à des produits simplifiés chez les grandes compagnies et les magasins grandes surfaces surtout. Par exemple, les emmanchures très profondes et les vêtements carrés sans trop de formes qui “font à tous”… Ou le manque de choix flagrant dans les manteaux, les robes et les vestons; car encore une fois, le style offert ne fera pas a toutes les silhouettes.

Les solutions sont multiples:
Il faut choisir une silhouette ou deux et s’y tenir. Comme ça, les clientes savent à quoi s’attendre.
On doit aussi prendre le temps de comprendre le corps humain, bourrelets de dos et bedon inclus!
Également, on doit revoir comment… Et puis non! Vous m’excuserez, je ne suis pas prête à dévoiler tous mes secrets de patronniste. *Chut*

=====

Every plus size women (and men!) agree on a subject: there is not enough choices in fashion. Nevertheless, I know many small to important designers who have tried to break through this niche… only to stop production after two seasons.

As a client, it’s easy to think that companies find us uninteresting or even not profitable. But it’s not the case!

I have a secret for you : plus size fashion is a difficult field. Why?

It’s not for lack of imagination… Or even for our different tastes; because we have the same needs of our slimmer sisters after all. The problem does not even lie on production costs or sewing problems. No.
In fact, the big difficulty lies in pattern making and sizes gradation. We cannot use standard sizes as a “base” and grade up, because the curvy body proportions will be wrong. For example, a neck, knee, shoulders or ankles don’t gain weight at the same speed as waist and hips do.

Also, the reality of diversity in silhouettes become even more exacerbated! Nobody really gains weight in the same way. Companies must then choose one or several silhouette types and offer clothes that advantage them. For example, a size 3X shirt that hugs every curves of a woman with a small waist will be disastrous on one with a belly and larger breasts. It becomes a real puzzle for the industry who tends to fold, unable to satisfy most of their precious clientele.

Pattern problems will often give place to simplified products, mostly offered by larger retailers and low end stores. For example, very deep armholes and square clothes that will “fit everybody”… Or the blatant lack of offering in coat, dress and jacket styles; those are harder to fit on a number of silhouettes.

The solutions are multiple:

We have to choose one or two silhouettes and keep at it. As such, clients will know what to expect.

We must take the time to understand the human body, back rolls and belly included!

In addition, we have to review… Oh and no! You have to excuse me, I’m not ready to divulge all my pattern making secrets. *Shhhhhh*